Sagas et þættir

Egill Skallagrímsson dans le manuscrit AM 426 fol.Une saga est un récit en prose, composé généralement en vieux norrois, en principe en Islande, à partir du XIIe siècle. Quant aux thèmes, il en existe une grande variété. Les þættir sont souvent considérés comme des « sagas miniatures ».

Egill Skallagrímsson dans le manuscrit AM 426 fol.Les sagas d'Islandais se déroulent en Islande entre 930 et le milieu du XIe siècle. Elles mettent en scène un conflit entre individus ou entre familles générant un engrenage de violence jusqu'à sa résolution.

Manuscrit AM 132 4toLes sagas de chevaliers regroupent deux types de sagas : d\'une part, des traductions et adaptations de chansons de geste, romans courtois, lais... d\'origine française ou anglo-normande le plus souvent ; d'autre part des sagas originales s'inspirant des intrigues, structure et style des précédentes.

Sturlunga saga dans le manuscrit AM 122 a fol.Les sagas de contemporains se déroulent en Islande et font le récit d\'événements contemporains de leur période de rédaction, le XIIIe siècle. Elles regroupent les sagas des évêques et la Sturlunga saga.

Fornaldar sögur Nordlanda, éditées par RafnPuisant leur inspiration dans les traditions nordiques et germaniques, les sagas légendaires mettent en scène des héros évoluant à une époque reculée, dans un univers baignant dans le surnaturel.

Óláfs saga helga dans le FlateyjarbókLes sagas royales sont des sagas consacrées à l'histoire de rois du IXe au XIIIe siècles, rois de Norvège, le plus souvent, mais aussi de Danemark ainsi que jarls des Orcades. Elles peuvent raconter la vie d'un ou de plusieurs souverains.

Fjörutíu Íslendinga þættir, édités par Þórleifr JónssonLes þættir sont de courts récits en prose, parfois indépendants, le plus souvent intégrés à une saga, généralement royale.