Animaux

Dollman, The Wolves pursuing Sol and ManiLa mythologie nordique offre un riche bestiaire cosmique, parmi lesquelles se distinguent notamment le loup monstrueux Fenrir, Sleipnir, le cheval à huit jambes d'Óðinn, ou encore Jörmungandr, le serpent de Miðgarðr.

Dáinn, Dvalinn, Duneyrr et Duraþrór sont les quatre cerfs qui, perchés dans les branches d'Yggdrasill, en broutent le feuillage.

Geri et Freki sont les loups d'Óðinn. Vivant auprès de lui à la Valhöll, ils illustrent, par leur voracité, ses fonctions de dieu de la guerre de la mort.

Grani est le cheval de Sigurðr. Compagnon de ses aventures, il lui permet notamment de franchir la muraille de flammes entourant la demeure de Brynhildr.

Gulltoppr (« Toupet d'or ») est l'un des chevaux des Ases selon les Grímnismál (str. 30).

Heiðrun est la chèvre qui, du sommet de la Valhöll, broute le feuillage de Læraðr, et dont les pis procurent de manière inépuisable de l’hydromel aux einherjar.

Hræsvelgr est un géant en forme d'aigle. Siégeant aux confins du ciel, ses battements d'ailes sont à l'origine du vent.

Jakúlus est un dragon ailé figurant dans l'Yngvars saga víðförla. Symbole du mal, son nom, antique, a été transmis par la littérature encyclopédique médiévale.

Mánagarmr (« Chien de la Lune ») est le géant à forme de loup qui dévorera la Lune lors des Raganrök.

Le Miðgarðsormr (« serpent de Miðgarðr ») vit dans l'océan qui entoure les terres, tellement gigantesque qu'il se mord la queue. Il est l'ennemi mortel de Þórr.

Ratatoskr est l'écureuil qui vit dans Yggdrasill. Il transmet les paroles échangées entre l'aigle, au sommet de l'arbre, et le dragon Niðhöggr, à sa racine.

Sæhrímnir est le sanglier dont se nourrissent les einherjar à la Valhöll. Il est cuit et consommé chaque jour, mais se reconstitue chaque fois.

Sköll et Hati sont les deux loups, nés d'une géante, qui poursuivent respectivement le Soleil et la Lune, et finiront par les attraper lors des Ragnarök.

Sleipnir est le cheval à huit jambes d'Óðinn. Fils de Loki et d'un étalon, selon une tradition tardive, il a notamment la faculté de voyager vers l'autre monde.