Manuscrits

FlateyjarbókLes plus anciens manuscrits scandinaves datent du XIIe siècle. En Islande, environ 750 manuscrits ont été composés au cours du Moyen Âge, et la tradition a perduré longtemps après.

Le Codex Runicus est l'un des seuls manuscrits écrits en runes. Rédigé au Danemark vers 1300, il comprend notamment la loi de Scanie et une partition.

Le manuscrit AM 152 fol. est un manuscrit islandais sur parchemin de 201 feuillets d'environ 30x24 centimètres, datant du premier quart du XVIe siècle. Il contient une collection de sagas, principalement légendaires et de chevaliers. C'est l'un des plus gros et des plus beaux manuscrits islandais.

Le manuscrit AM 62 fol. est un un manuscrit islandais composé pour l'essentiel à la fin du XIVe siècle. Il contient l'Ólafs saga Tryggvasonar en mesta, à laquelle ont été plus tard ajoutés le Halldórs þáttr Snorrasonar I, le Norna-Gests þáttr et le Helga Þáttr Þórissonar.

Le manuscrit AM 589 e 4to est un manuscrit islandais sur parchemin de 23 feuillets, datant de la seconde moitié du XVe siècle et contenant des sagas légendaires.

Le manuscrit AM 618 4to est un palimpseste contenant un psautier en latin, accompagné d'une traduction française, remplacée par une traduction islandaise.

Le manuscrit AM 62 fol. est un un manuscrit islandais datant du dernier quart du XIVe siècle. Il contient l'Ólafs saga Tryggvasonar en mesta, à laquelle ont notamment été incorporés le Norna-Gests þáttr et le Helga Þáttr Þórissonar.

L'Eirspennill (« fermoir de cuivre ») ou AM 47 fol. est un manuscrit du début du XIVe siècle. Il contient une série de sagas royales couvrant les règnes des rois de Norvège de Magnús góði (1035) à Hákon Hákonarson (1263).

La Flateyjarbók (« Livre de Flatey ») ou GKS 1005 fol. est un manuscrit islandais rédigé de 1387 à 1390. C'est le plus long des manuscrits islandais, le plus richement décoré et l'un des plus intéressants.

La Fríssbókou ou Codex Frisianus (« Livre de Friis » ou « Manuscrit de Friis ») est un manuscrit du premier quart du XIVe siècle portant la cote AM 45 fol. Long de 124 feuillets bien conservés, il contient la Heimskringla (sans l'Óláfs saga helga) et la Hákonar saga Hákonarsonar.

Le manuscrit GKS 2845 4to est un manuscrit islandais sur parchemin de 73 feuillets, datant du milieu du XVe siècle et contenant principalement des sagas légendaires.

Huit manuscrits médiévaux de l'Edda de Snorri nous sont parvenus. Aucun n'est complet, et chacun présente des variantes. Il en existe quatre principaux.

Le Möðruvallabók (« Livre de Möðruvellir ») ou AM 132 fol. est un manuscrit islandais du milieu du XIVe siècle comprenant la plus riche compilation de sagas d'Islandais.

La Vatnshyrna (« Livre de Vatnshorn ») est un manuscrit islandais de la fin du XIVe siècle. Aujourd'hui disparu, il contenait des sagas d'Islandais et des þættir.

Manuscrit Modena Biblioteca Capitolare O.I.2La plupart des scribes étaient sans doute membres du clergé, composant dans les monastères ou les évêchés, mais de nombreux laïcs, comme Haukr Erlendsson, étaient également capables d\'écrire des manuscrits.